01

LA CAPTURE

SUR LE TERRAIN

Je voyage pour trouver différents biotopes et de nouvelles espèces. Pour la capture j'utilise :

- des sacs respirants de différentes tailles

- un crochet pour les serpents

- des gangs pour me protéger des potentielles morsures

- une lampe frontale qui me permet de mieux voir les yeux réfléchissants des reptiles la nuit

02

LA PHOTOGRAPHIE

Pour la réalisation des planches d'identification, j'ai besoin de minimum 04 photos de chaque espèce :

1. Photo générale - entière de l'animale

2. Photo de face

3. Photo latérale

4. Photo ventrale 

Plus tout autre photo nécessaire à l'identification de l'animale. Par exemple, la pâte des grenouilles.

 

Côté matériel, j'ai pu optimiser mon équipement de photo pour pouvoir le transporter dans les coins les plus reculés et dans des environnements humides. Je transporte en permanence mon studio photo, mes outils de capture, et le minimum pour bivouaquer (en générale mon hamac).

03

LIBERATION

Il est important de libérer les espèces là ou je les ai trouvées. Certains ne vivent que dans un petit périmètre : sur une branche pour certains lézards ou sous un cailloux pour un gecko par exemple. Les libérer en dehors de leur habitat pourrait mener à leur mort.

Dans les montagnes également, une variance d'altitude serait mortel pour certaines espèces.

 

Pour ne pas me tromper, je note le point GPS de mes trouvailles pour relâcher chaque espèce dans son milieu naturel.
Cette étape est ma préférée car ils retournent à leurs activités. Ils m'ont offert un moment unique et seront une star dans mon encyclopédie.

2016 06 Ipoh cameron hightlands zaharil

04

IDENTIFICATION et création des PLANCHES

IMG_1535-2.jpg

IDENTIFICATION

Il m'arrive de tomber sur des espèces que je ne peux pas identifier car elles présentes des caractéristiques morphologiques différentes d'espèces proches. 

 

Dans ce cas, je fais des recherches ou je contacte parfois d'autres experts pour m'aider à les identifier. 

 

Il arrive que des espèces ne soient pas nommées ou même connues. Dans ce cas, je les garde de côté, sans nom latin. 

IMG_1565-2.jpg

PLANCHES PHOTO

1. Je trie les photos pour choisir les meilleures de chaque plan en respectant mon protocole de photographie 

2. Sur light room j'ajuste uniquement l'exposition et j'utilise un preset de calibration pour obtenir les couleurs les plus proche de la réalité.


3. Sur photoshop je contourne au stylet l'animal - tâche simplifiée grâce à la boite à lumière qui accentue le contraste entre l'animal et l'arrière plan. Depuis 2018, mon épouse a prit en charge cette étape pour m'aider dans ce projet.

 

3. Je place chaque photo découpée sur un fond blanc 

 

4. J'ajoute le nom de l'espèce en latin, le nom du scientifique qui a décrit cette espèce et en quelle année, puis le pays ou je l'ai trouvé

 

et voila, une planche de plus est faite !

Nathanael Maury - Worlds Herpetofauna Encyclopedia @2020

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon
  • White Twitter Icon
  • White Vimeo Icon